Les jeunes réfugiés aident des citoyens grecs victimes d'un incendie

A une époque où la Grèce connaît l'incendie le plus meurtrier au cours des dernières années, un groupe de jeunes réfugiés est allé tendre la main aux victimes d'incendie.

Les résidents dans et autour d'Athènes ont remarqué un nuage de cendres au-dessus du ciel de la ville lundi.

Un feu de forêt, attisé par les vents, a brûlé des forêts de pins et des villages entiers de la côte à la périphérie d'Athènes, obligeant les autorités grecques à déclarer l'état d'urgence.

Plus de 82 personnes sont mortes et plus de 180 ont été hospitalisées, dont au moins 16 enfants, alors qu'un nombre indéterminé de personnes sont toujours portées disparues.

Reuters-Fire-Athens

Après avoir suivi les informations, de jeunes réfugiés vivant dans le camp de Kavala en Grèce du nord ont voulu aider. Ils ont uni leurs forces avec les habitants pour rassembler de la nourriture, des médicaments et des articles qui pourraient être utiles aux personnes blessées par les incendies ou laissées sans abri.

Cette jeune équipe a travaillé avec les habitants pendant des heures, aidant à compter et emballer les marchandises collectées dans la municipalité de Kavala et à organiser des transferts vers Athènes.

Ils ont même offert les trousses de premiers soins qui leur avaient été données auparavant, déclarant qu'elles pourraient être plus utiles à ceux qui en avaient besoin en ce moment.

Et lorsque les habitants et le vice-maire de Kavala, Dimosthenis Toulkidis les ont remerciés de tout cœur pour leur aide, ils ont répondu :

“Vous nous avez aidé d'abord !”

Kavala-1-1

Connaissez-vous d'autres réfugiés qui ont aidé en réponse aux feux de forêt en Grèce ?

Parlez-nous d'eux sur Facebook.