La Grèce envisage d'éliminer progressivement les aides financières et l'hébergement pour les réfugiés statutaires

Le gouvernement grec a annoncé qu'il allait commencer à demander aux personnes ayant le statut de réfugié ou la protection subsidiaire de quitter les camps et les logements de l'UNHCR, en commençant par les personnes ayant obtenu leur statut avant août 2017. Refugee.Info a appris que cela mettra également fin, à terme, à leur accès à l' assistance financière.

Peu à peu, les autorités demanderont à toutes les personnes ayant le statut de réfugié ou la protection subsidiaire depuis plus de 6 mois de quitter les camps et les hébergements de l'UNHCR, et elles cesseront progressivement de leur fournir une aide financière, a annoncé le Ministère Grec de la Politique de Migration.


L'équipe de Refugee.Info est désolée de partager cette nouvelle difficile. Parce que nous sommes un service d’information, et non une autorité, notre capacité d’aide est limitée - mais nous espérons que cet article explique en quoi la décision du gouvernement grec pourrait vous concerner.

Si vous êtes un réfugié en Grèce qui vit dans un camp ou dans un logement de l'UNHCR et/ou que vous recevez de l'argent, vous pouvez cliquer sur l'une des 3 options ci-dessous pour en savoir plus:

👉J'ai obtenu le statut de réfugié ou la protection subsidiaire le ou avant le 31 juillet 2017

👉J'ai obtenu le statut de réfugié ou la protection subsidiaire entre le 1er août 2017 et le 31 décembre 2018

👉J'ai appris que j'avais le statut de réfugié ou la protection subsidiaire en 2019

Remarque: si vous avez obtenu l'asile avant 2019, la date qui compte est la date à laquelle votre décision a été rendue. Vous pouvez trouver cette date sur votre lettre de décision. Les lettres de décision indiquent "απόφαση" (entouré en vert) et la date est dans le coin supérieur droit (entourée en rose).

Si vous avez obtenu l'asile en 2019, selon une nouvelle politique qui devrait, nous l'espérons, entrer en vigueur prochainement, la date qui compte est celle à laquelle vous avez appris que l'asile vous avait été accordé.


Pourquoi le gouvernement a t-il mis en place cette nouvelle politique?

Le gouvernement grec a déclaré qu'il ne créait pas de nouvelle politique, mais qu'il appliquait simplement une politique existante. En vertu de la politique, les personnes perdent l'accès aux camps et aux logements de l'UNHCR ainsi que l'assistance financière 6 mois après avoir obtenu le statut de réfugié ou la protection subsidiaire.

Cette politique a été conçue pour répondre aux besoins de l’Union Européenne, qui finance à la fois l'aide financière et le programme d’hébergement de l'UNHCR. Selon les règles de l'Union Européenne, l'argent et le logement sont destinés aux demandeurs d'asile, c'est-à-dire aux personnes qui n'ont pas encore reçu de décision concernant leur demande d'asile.

Jusqu'à présent, le gouvernement n'avait pas appliqué strictement la politique des 6 mois, reconnaissant que pour de nombreux réfugiés en Grèce, il était très difficile de trouver un logement et un moyen de subvenir à leurs besoins financiers.

Pourquoi maintenant?

Maintenant, le gouvernement grec dit qu'il doit appliquer la politique pour les raisons suivantes:

  • La Grèce est toujours confrontée à un nombre élevé de nouveaux arrivants.
  • Les îles sont surpeuplées.
  • Il n'y a pas assez de places dans les camps et les hébergements de l'UNHCR pour répondre aux besoins des demandeurs d'asile.

La décision a été prise par la Direction Grecque de la Protection des Demandeurs d’Asile, le Secrétariat Général à la Politique de Migration et le Ministère de la Politique de Migration.


Si vous avez obtenu l'asile le ou avant le 31 juillet 2017

Si vous avez le statut de réfugié ou une protection subsidiaire en Grèce émis par le service d'asile au le ou avant le 31 juillet 2017, ces nouveaux changements vous concerneront malheureusement dans les mois à venir.

Voici ce que le Ministère Grec de la Politique de Migration a annoncé à l'UNHCR et aux organisations lors d'une réunion le 30 janvier 2019:

Si vous vivez dans un hébergement ou un camp de l'UNHCR

Si vous avez obtenu le statut de réfugié ou la protection subsidiaire en Grèce le ou avant le 31 juillet 2017, vous aurez jusqu'au 31 mars 2019 pour quitter votre logement ou votre camp de l'UNHCR, a déclaré le gouvernement grec. Sous la nouvelle politique:

  • Si vous partez avant le 31 mars 2019, l'assistance financière durera 3 mois supplémentaires (avril, mai, juin). Ensuite, l'assistance financière s'arrêtera.
  • Si vous ne partez pas avant le 31 mars 2019, l'assistance financière s'arrêtera immédiatement.

Certaines personnes ont déjà été averties des changements, tandis que d'autres, dans les camps et les logements, recevront bientôt cet avis, a déclaré le gouvernement grec.

Si vous vivez dans un hébergement privé et que vous avez une carte d'assistance financière

Si vous avez obtenu le statut de réfugié ou la protection subsidiaire en Grèce le ou avant le 31 juillet 2017, votre assistance financière sera arrêtée après votre versement de juin 2019.

Exceptions

Dans certaines circonstances, vous pourrez rester plus longtemps dans votre logement et continuer à bénéficier d'une assistance financière.

Si vous êtes ou qu'un membre de votre famille est très vulnérable

Vous et votre famille pouvez demander à rester plus longtemps (mais pas de manière permanente) si:

  • Vous avez une maladie incurable ou chronique et qu'aucun membre de votre famille ne peut vous fournir les soins dont vous avez besoin. Dans ce cas, vous pouvez rester dans votre logement jusqu'à ce que vous soyez redirigé vers un établissement de santé publique ou de rééducation approprié.
  • Vous avez un problème de santé si grave qu'un déménagement pourrait mettre votre vie en danger
  • Le 31 mars 2019, vous êtes enceinte de 7 mois.
  • Le 31 mars 2019, vous êtes enceinte avec un risque de fausse couche.
  • Le 31 mars 2019, vous avez un bébé de 2 mois ou moins.

Pour prouver que votre état de santé est suffisamment grave pour prolonger votre séjour, ou pour vérifier votre grossesse ou une naissance récente, vous devrez passer par une évaluation médicale et une évaluation de la vulnérabilité.

Pour les personnes hébergées dans les locaux de l'UNHCR, l'UNHCR et ses organisations partenaires procéderont aux évaluations et prendront la décision finale quant à savoir si vous pouvez rester ou non. Pour les personnes dans les camps, les équipes de gestion de site procéderont aux évaluations et prendront les décisions finales.

Tant que vous restez dans un logement, votre famille peut rester avec vous et vous continuerez à recevoir de l'assistance financière.

Si vous avez des enfants inscrits à l'école

Si vos enfants sont inscrits dans des écoles situées à proximité du camp ou de l'hébergement où vous habitez, vous n'êtes pas obligés de partir avant la fin de l'année scolaire, en juin. Vous aurez également toujours de l'assistance financière jusqu'à la fin de l'année scolaire.


Si vous avez obtenu l'asile entre le 1er août 2017 et le 31 décembre 2018

Le gouvernement grec a déclaré que si vous avez le statut de réfugié ou une protection subsidiaire en Grèce délivré par le service d'asile entre le 1er août 2017 et le 31 décembre 2018, il vous sera à terme demandé de quitter votre camp ou votre hébergement de l'UNHCR, et vous perdrez également l'accès à l'assistance financière.

Les autorités n'ont pas fixé de calendrier pour demander aux gens de quitter les logements et les camps de l'UNHCR, mais ils le feront probablement en plusieurs fois, selon le moment où vous avez obtenu l'asile en Grèce.

Il n’existe pas non plus de calendrier concernant l’arrêt de l’assistance financière pour les personnes de ce groupe, mais l’agence qui fournit votre carte d'assistance financière doit vous en informer avant de mettre fin à votre assistance financière.

Les autorités n'ont pas non plus annoncé qui serait en mesure de demander une exception, mais nous pensons qu'il est probable qu'elles appliqueront des critères similaires à ceux utilisés pour les personnes ayant obtenu l'asile le 31 juillet 2017 ou avant.

Dès que nous en saurons d'avantage, nous partagerons les informations avec vous.


Si vous avez appris que vous avez obtenu l'asile en 2019

Nous nous attendons à ce que le gouvernement grec publie bientôt une décision ministérielle établissant une politique pour toute personne notifiée en 2019 de son statut de réfugié ou de sa protection subsidiaire.

Selon des informations non officielles mais fiables que Refugee.Info a obtenues du Ministère de la Politique de Migration, les réfugiés auront 6 mois après l'obtention de l'asile pour rester dans les camps et les hébergements de l'UNHCR, ainsi que pour recevoir une assistance financière. Après les 6 mois, ils seront invités à quitter leur camp ou leur hébergement de l'UNHCR et cesseront de recevoir de l'argent.

Très probablement, le compte à rebours de votre période de six mois débutera le jour où vous recevrez votre décision d’asile , et non la date sur votre lettre de décision. Par exemple, si vous visitez le Service d’Asile pour renouveler votre carte d’enregistrement complet et découvrez ce jour-là que l’asile ou la protection subsidiaire vous a été accordé, vous disposez de 6 mois à compter de ce jour pour quitter votre hébergement et ne plus recevoir l'assistance financière.


Quelles sont mes options après avoir quitté mon logement?

Les autorités grecques ont annoncé qu’elles élaboraient des activités pour aider les réfugiés statutaires à s’intégrer à la société grecque, mais elles n’ont pas encore finalisé de plan.

Trouver un logement

La Grèce n’a pas de système de logement social qui offre un logement abordable aux personnes. La seule option est donc de louer un appartement. Vous pouvez trouver des informations sur la location privée d'un appartement en Grèce ici.

Accéder aux services sociaux

L'accès au système national d'aide sociale en Grèce est également difficile, même pour les Grecs vulnérables qui ont besoin d'aide pour subvenir aux besoins de leurs familles, en raison de la bureaucratie grecque et des critères d'éligibilité stricts.

Cependant, pour savoir comment vous et votre famille pourriez accéder au système de protection sociale national, vous pouvez vous rendre au Centre d’Intégration pour les Réfugiés et les Migrants (KEM) le plus proche.

📍 Vous trouverez une liste des KEMs en Grèce ici.

S'il n'y a pas de KEM près de chez vous, vous pouvez vous rendre au bureau des services sociaux local — chaque municipalité en a un. Malheureusement, vous devez parler grec pour parler au personnel. Vous devrez peut-être demander à un ami grec de vous accompagner au bureau.

Trouver un emploi

La Grèce est un pays avec un taux de chômage officiel de plus de 20% et nous reconnaissons qu’il est très difficile de trouver un emploi, surtout quand on ne parle pas la langue.

Nous avons rassemblé toutes les informations qui pourraient vous aider dans votre recherche d'emploi en Grèce. En savoir plus:

👉Où vous pouvez commencer à chercher un emploi

👉Meilleurs conseils pour trouver un emploi en Grèce

👉Organisations qui peuvent vous aider

👉Organisations qui proposent des formations professionnelles

👉Vos droits quand vous travaillez en Grèce

En attendant, vous pouvez vous inscrire comme chômeur auprès de l'organisation nationale pour les chômeurs (OEAD) et recevoir les bénéfices offerts par la carte de chômage.

L'équipe Refugee.Info continuera à rechercher toutes les options disponibles pour vous et partagera les informations sur tout développement susceptible de vous aider dans cette phase de transition difficile.


Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à nous envoyer un message sur Facebook . Nous ferons de notre mieux pour vous apporter des réponses aussi vite que possible.